0. Je précise que les infos recueillies proviennent de sources sûres (HCL), mais pas absolues non plus. J'admets totalement que je peux me tromper, alors n'hésitez pas à m'en faire part si vous en avez d'autres.

1. Cette grippe est-elle vraiment plus méchante que la saisonnière?

Alors apparemment ça dépend pour qui. Une chose est certaine, elle est réellement plus contagieuse que l'autre, d'après les données fournies par l'hémisphère sud (voir 3.) et s'attaque très fortement aux poumons. Si vous êtes en bonne santé ça vous fera une grosse grippe qu'en théorie vous attraperez juste plus facilement (en théorie...) que la saisonnière, rien de bien terrifiant en somme, mais si vous êtes fragile, très jeune ou asthmatique, ça peut être vraiment beaucoup plus grave et mortel. Une autre chose est certaine, ha ha ça fait peur, c'est la même souche que la grippe espagnole de 1918. Bref, il est peu utile de vous vacciner si vous pétez la forme.

2. Le vaccin craint-il?

Un des grands arguments contre le vaccin est qu'on manque de recul pour déterminer ses risques. Alors  restons cohérent : si on admet qu'on sait peu de choses (ce qui peut faire peur, on est d'accord), il est complètement contradictoire d'aller sortir que ce vaccin provoque des maladies à long terme, puisqu'on n'en sait rien, CQFD. Ensuite, oui, les adjuvants des vaccins en général sont réputés cancérigènes ou craignos. Mais étant donné que je suis personnellement pour la vaccination en général, je ne me suis pas renseignée là-dessus, puisque quels que soient les risques, je sais que je continuerai à me faire vacciner contre les diverses maladies. Après, je connais des personnes qui m'ont dit "ouh là là vraiment ça craint" mais ils ne m'ont pas expliqué pourquoi précisément. Ceci étant j'ai appris aujourd'hui même qu'il provoquait beaucoup plus de réactions allergiques que d'autres, mais moi je n'ai eu que mal au site d'injection (haut du bras gauche).

3. Comment ont-Ils pu créer un vaccin aussi rapidement?

Ben comme pour la grippe saisonnière, qui mute chaque année. Le vaccin est donc différent chaque année et doit être fabriqué dans des délais assez courts. En fait, la grippe saisonnière s'attaque d'abord à l'hémisphèer sud (c'est biologique), qui n'a aucun moyen de se défendre, et elle n'arrive qu'ensuite pour nous les briser. Nos braves scientifiques ont donc un délai, entre la maladie des uns et celle des autres, pour le fabriquer. Les délais pour la fabrication du vaccin contre la grippe A on donc été comparables, puisque l'hémisphère sud a déjà été touché par la grippe A (qui a cloué énormément de monde au lit d'ailleurs, même si proportionnellement le nombre de morts n'est pas plus élevé).

4. Les vaccins empêchent-ils l'organisme de se défendre tout seul comme un grand?

Non, le principe c'est justement de l'entraîner à se défendre. Il devient plus Fort, et lorsqu'il se trouve attaqué, c'est lui-même qui se défend, les trucs du vaccin n'y sont plus pour rien, ils ont juste été injectés pour entraîner le système immunitaire.

5. "Ils" pensent qu'à se faire du fric sur le dos des pauvres gens et c'est pour ça qu'ils nous refourguent leur camelote à la con de vaccin capitaliste...

Euh oui, mais... ç'a toujours été le cas, et tout le monde a toujours TOUT cautionné, la rébellion contre un vaccin (qui, à la base, si lucratif soit-il, reste quand même une chose notoirement utile...) ne changera pas grand-chose et on ferait mieux de s'engager sincèrement dans des assos militantes que se faire passer pour un rebelle en utilisant ce genre d'argument. Fallait se réveiller plus tôt les amis. Étrangement, les grands entreprises qui se font du fric sur des paysans du tiers-monde qui crèvent de dénutrition et de maladies dont on ne connaît même plus l'existence depuis des siècles, ça dérange personne... Si ça vous dérange tant que ça que des puissants égoïstes et largués se fassent du pognon sur votre dos et sur votre santé, mais arrêtez de fumer des clopes à 5€ le paquet, partez en croisade contre les réformes du gouvernement qui petit à petit vont vous couper vos droit de Sécu, j'en sais rien, un peu de cohérence quand même. La mauvaise foi  et les grand idéaux dont on se sert pour se grandir bêtement et simplement m'énerve, mais cela dit, quand même, je reconnais en toute sincérité que l'anti-vaccination massive présente un vrai avantage : ça fait chier nos dirigeants. Ouh, ils sont vexés ! ouh, ils sont pas contents ! C'est quand même cool j'avoue ^^

6. Un avis concernant la polémique?

Elle me semble plus dûe à l'impopularité de la Bachelot (et du gouvernement en général) qu'à autre chose. Y'a qu'à voir, les vaccinés se font traiter de sarkozystes moutons TF1vores. Les gens en ont sans doute marre qu'on leur dise quoi faire, ils sont submergés d'arrêtez de fumer, roulez moins vite, mangez moins, on sait ce qui est bon pour vous. Je crois que ça saoûle tout le monde, car si ça part d'un réel bon sentiment - qui est pour le cancer du poumon, l'obésité et les accidents de la route, franchement? - c'est fait d'une façon tellement moralisatrice (et hypocrite, car si le gouvernement voulait vraiment nous faire manger moins gras, il interdirait aux entreprises agro de foutre toutes les merdes qu'elles foutent volontairement dans leur malbouffe) que les gens retiennent la forme et non le fond. Mais honnêtement, y'a-t-il beaucoup d'anti-vaccins qui se soucient autant de leur santé au quotidien que dans cette histoire de vaccin? Combien de fumeurs parmi eux, de consommateurs de McDo ou de vieux plats précuisinés? Éviter UN vaccin une fois dans notre vie ne va pas rattrapper 10 ans de tabagisme, d'alcoolisme, de produits chimiques et polluants ingérés au quotidien sans que nous nous en soyons jamais souciés. On crèvera bien plus tôt des conséquences durables et répétées d'un tel mode de vie que d'une hypothétique et peu probable complication d'un seul produit.